Association des Amis malvoyants, non-voyants et voyants dans l'Est de la France
Association des Amis malvoyants, non-voyants et voyants dans l'Est de la France

L'histoire de salsa

La salsa (« la sauce » en espagnol) est un mélange de genres musicaux provenant pour la plupart de Cuba. Elle devient populaire dans les années 70 notamment grâce à une maison de disques américaine appelée "Fania Records".
La salsa en tant que
danse arrive et se répand en Europe à partir des années 90 notamment par le biais d'immigrés d'Amérique latine, et de Cuba en particulier. Elle devient vite très populaire et les écoles de salsa se multiplient.

A partir des années 2000, un nouveau courant arrive des Etats Unis et se répand tout aussi vite dans toute l'Europe. Elle est appelée salsa portoricaine et le style déjà existant est appelé salsa cubaine, pour le différencier. Aujourd'hui, ces deux courants se partagent le marché européen de la salsa.

L’un des points communs de toutes ces salsas est la rythmique du pas de base : il faut un cycle entier de 8 temps pour faire un pas de base complet.

Le style cubain vient de la danse casino des années 1950, telle que pratiquée dans les chorégraphies du Tropicana, fameux club de La Havane, et prend ses racines dans le son cubain.
Déplacement de base : circulaire, le danseur fait tourner la danseuse autour de lui, et lui-même pivote autour d’elle.

Quelques éléments caractéristiques : les jeux de bras, les passages sous le bras danseurs, la rueda (danse en cercle composé de couples qui effectuent les mêmes passes à l’annonce de la « madre »)
Un style très africain, « dans le sol », les gestes sont économisés -- on peut le danser dans des endroits bondés --, les passes épurées, il n'y a pas de jeux de jambes. Le couple se déplace essentiellement en décrivant des cercles successifs. C'est avant tout une danse de la rue, populaire, sociale.

Le style portoricain ne vient absolument pas de Porto Rico mais des États-Unis. C'est lors d'un congrès de salsa qui avait lieu à Porto Rico en 1970 que des danseurs français ont découvert cette façon de danser qui est originaire des États-Unis (Eddie Torres est considéré comme un des fondateurs de cette danse).

Déplacement de base : il se fait sur une ligne de danse, dans un couloir imaginaire. Cette ligne peut bien sûr changer d’orientation.
Quelques éléments caractéristiques : les tours sur place en pivot, les solos appelés shines.

Un style très new-yorkais, plutôt artistique, on respecte une ligne de danse. Il s'agit du style où la danseuse tourne le plus sur elle même. Les danseurs ont plus de liberté de mouvement, la danse a plus de sensualité. On peut le qualifier de plus démonstratif: il inclut en particulier de nombreux jeux de jambes (shines, de l'anglais shoe shine signifiant "cirage de chaussure", comme par exemple le Suzie Q).

Différences entre Salsa Cubaine et Salsa Portoricaine

La différence essentielle est que la salsa cubaine est dansée de façon circulaire alors que la salsa portoricaine est dansée en ligne.

En salsa cubaine, l'homme et la femme se déplacent l'un autour de l'autre, même lorsqu'ils font des tours. Ils jouent sans arrêt avec le poids du corps et il y a un transfert constant d'énergie de l'un à l'autre.
En salsa portoricaine les déplacements se font en ligne et la technique de guidage est plus poussée (appel de main, pressions et contre-mouvements), et la danseuse peut enchaîner de nombreux tours à la suite.

Une autre différence importante est qu'en salsa cubaine les danseurs dansent presque tout le temps ensemble et continuent à danser à deux même quand ils se lâchent, alors qu'en salsa portoricaine il y a une plus grande liberté individuelle: ils peuvent se lâcher et improviser individuellement (shines ou pasitos), indépendamment l'un de l'autre.

Néanmoins, que ce soit dans la salsa cubaine ou portoricaine, les couples dansent avec une grande complicité et improvisent. Les danses ne sont donc pas chorégraphiées.

Enfin les noms des mouvements et des figures de salsa cubaine sont en général espagnols, ceux de la salsa portoricaine sont, pour la plupart, en anglais (en raison des origines nord-américaines). 

 

Notre expédition en Sibérie

en savoir savoir plus cliquez ici

Soutenez 

Vue (d') ensemble en deuil 

Cours salsa Dansez Voir saison 2017/2018

Inscriptions aux cours de salsa cliquez ici

Vue (d') Ensemble a obtenu la marque Alsace et participe au rayonnement de la région Alsace

Version imprimable Version imprimable | Plan du site
© Association Vue (d') Ensemble